#lokutaMABE

Nos derniers articles et vos dernières contributions

tshitshi.jpg

Pourquoi cette tombe à Bruxelles n’est pas celle d’Étienne Tshisekedi

Étienne Tshisekedi a-t-il été enterré courant mars à Bruxelles ? Une photo de sa tombe présumée circule sur les réseaux sociaux. Pourtant, Lokuta Mabe a trouvé le cliché original prouvant que c’est une fake news. 

Depuis quelques jours, une photo montrant la tombe de l’opposant Étienne Tshisekedi à Bruxelles (Belgique) circule largement sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter et surtout WhatsApp. On peut y lire : “E.Tshisekedi Wa Mulumba” accompagné des dates “14.12.1932” correspondant à sa naissance et “01.02.2017” pour son décès, précisant “mort à Bruxelles”.

Jeudi 23 mars, l’opposant et président du Rassemblement des Congolais démocrates et nationalistes (RDCN)  Roger Lumbala reprend cette information sur le plateau de la chaîne Digital Congo. Il affirme : “Le président Étienne Tshisekedi est déjà enterré en Belgique. Et il est enterré en catimini : il n’y avait que trois ou quatre personnes. Il y a même ces propres enfants qui ne se sont pas donné le luxe d’aller voir comment leur propre père est enterré. C’est vraiment malheureux !”

==> À partir de 18.20 minutes.

La photo qui circule sur les réseaux sociaux est fausse. L’équipe de Lokuta Mabe a retrouvé la photo originale sur le site du quotidien français La Voix du Nord. Elle provient du cimetière d’Herlies, une commune du nord de la France.

Cette fois, on peut y lire “Cyrille Bécu”, né le “19.4.1925” et mort le “6.5.1945” précisant “mort à Dunkerque”. L’article de La Voix du Nord renseigne qu’il s’agit d’un jeune soldat français du 51ème régiment d’infanterie tué deux jours avant la capitulation de l’Allemagne nazie.

© Capture d’écran du site de La Voix du Nord, article de Carole Mocellin, le 28/10/2016.

Techniquement, l’équipe de Lokuta Mabe a regardé de plus près le cliché. On peut voir clairement que les écritures ont été gommées puis remplacées, de même que les dates de naissance et de décès.

La photo située à droite de la pierre tombale du jeune soldat a, elle aussi, été gommée. Pour la remplacer, la croix de gauche a simplement été copiée-collée. Sans compter que les ombres perçues dans le marbre de la pierre tombale sont identiques comme entourée ci-dessous.

 

LMPourquoi cette tombe à Bruxelles n’est pas celle d’Étienne Tshisekedi
Share this post