Ph. ACTUALITE.CD


La montée des discours haineux à la veille des élections met la République démocratique du Congo (RDC) face à un défi majeur. Les discours sectaires, alimentés par des rumeurs et des fausses informations, menacent la cohésion nationale et le fragile équilibre post-conflit du pays.

Discours de haine et manipulations électoralistes :

La nature des discours rapportés, notamment l'exclusion de certaines ethnies de postes de responsabilité et les menaces directes, indique une manipulation délibérée des tensions ethniques à des fins politiques. Derrière ces déclarations se cache souvent une stratégie électoraliste, exploitant les divisions pour s'assurer des votes.

Le Mélange Explosif de la Diversité Ethnique et des Conflits Latents :

La RDC, riche de ses 450 groupes ethniques et tribus, est une mosaïque culturelle. Cependant, cette diversité peut être une source de tensions. Les conflits, qu'ils soient latents ou ouverts, sont inhérents à la coexistence humaine. Pourtant, ils peuvent être exacerbés par des provocations, des malentendus ou des intérêts économiques.

Le Cas du Mai-Ndombe:

L'affrontement récent entre les Teke et les Yaka dans la province du Mai-Ndombe en est un exemple frappant. Déclenché par des questions de redevances coutumières, ce conflit a été amplifié par des influences extérieures et a entraîné des violences tragiques. Cette situation pose la question cruciale de la place de l'État dans la prévention et la gestion des conflits.

Éducation à la Citoyenneté et Cohésion Nationale :

Face à ces défis, la RDC doit renforcer son engagement en faveur de la cohésion nationale. L'éducation à la citoyenneté, la promotion du vivre ensemble et la mise en œuvre de politiques d'inclusion sont essentielles.

Législation et Responsabilité Numérique:

La promulgation du code du numérique est un pas important pour lutter contre les fausses informations. Cependant, la lutte contre les discours haineux doit être intégrée dans cette législation. Il est impératif de réfléchir à des mécanismes pour réguler et punir ces discours toxiques.

Conclusion:

La RDC, riche de sa diversité, doit apprendre à transformer ses différences en force. Confronter les discours haineux, promouvoir le dialogue intercommunautaire et renforcer le cadre légal sont des étapes cruciales pour bâtir un avenir harmonieux pour tous les Congolais.

Ce programme est coordonné par Kinshasa News Lab et produit par ACTUALITE.CD, Balobaki, Congo Check, Lokuta Mabe, 7sur7.cd et ZoomEco. Il s’attaque aux rumeurs en circulation qui peuvent propager la haine, le tribalisme et les fake news. Les données sont collectées sur le terrain, via les réseaux sociaux et d'autres plateformes numériques dans les 12 provinces de la RDC.