Personne vivant avec handicap. Ph. ACTUALITE.CD


Alors que le handicap reste encore l'un de principaux motifs de discrimination en République démocratique du Congo, l'inclusion des  personnes en situation d'handicap, dans l'éducation ou dans l'emploi, est largement insuffisante. 

« Les personnes handicapées devraient prendre conscience de leur limite et laisser les autres faire à leur place. Elles sont limitées et ne peuvent rien ». C’est l’un des discours collectés par les équipes de Sango ya Bomoko. 

Prenant en compte l'article 33 de la convention relative aux droits des personnes handicapées et conformément à l'article 49 de la constitution du pays, le Gouvernement a mené de nombreuses actions pour améliorer la perception et la considération de la personne humaine en général et en particulier des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables. 

En effet, la promulgation et la publication de la loi organique n°22/003 du 3 mai 2022 offre à la République Démocratique du Congo un cadre propice à cette politique publique de haute portée sociale.

Le programme d'actions du Gouvernement 2021-2023 dans son pilier 13 met un accent particulier sur la lutte contre la pauvreté et la marginalisation sous toutes ses formes concernant la personne vivant avec handicap et autres personnes vulnérables. 

En vertu de l'article 2 du Code de travail, il est stipulé ce qui suit: « Le travail est pour chacun un droit et un devoir. Il constitue une obligation morale pour tous ceux qui n'en sont pas empêchés par l'âge ou l'inaptitude physique.» 

Il va de soi que seule la capacité de la personne à contracter pour un travail compte. Cet engagement se fait dans le respect et l'application des prescrits du Code du travail en vigueur.

-------------------------------------------------------

Cet article est réalisé dans le cadre de la vulgarisation du bulletin Sango ya Bomoko, qui collecte et répond aux rumeurs qui circulent dans la communauté pour prévenir le développement de discours de haine, tribalistes et la désinformation capables de briser la cohésion sociale.