Photo droits tiers


Les États-Unis ont-ils imposé au gouvernement congolais des négociations avec le M23 ? Faux, selon l’ambassade des États-Unis en RDC. Depuis la résurgence des attaques dans l’est de la RDC par les rebelles du M23 avec « le soutien du Rwanda », selon un groupe d’experts des Nations Unies, de nombreuses publications sur les réseaux sociaux distillent de fausses informations pour manipuler l’opinion RDC : Les États-Unis ont démenti vendredi apporter un soutien aux M23. 

Désordre de l’information au sein de la communauté : « Les États-Unis soutiennent les rebelles du M23 », affirment les internautes et de nombreux manifestants dans les rues lors des manifestations. 

Ambassade des Etats-Unis en République démocratique du Congo : « Les États-Unis ne peuvent pas forcer la RDC ou tout autre pays du monde à négocier. Nous travaillons quotidiennement avec nos partenaires du gouvernement congolais pour trouver la meilleure solution de paix, et toute solution doit être approuvée et soutenue par eux. Nous continuons à soutenir les efforts de médiation menés par le président angolais Joao Lourenço et l’ancien président kényan Uhuru Kenyatta, dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi, pour résoudre les tensions régionales dans l’est de la RDC »

Désordre de l’information au sein de la communauté : Les États-Unis ne veulent pas que les FARDC défendent leur territoire. 

Ambassade des Etats-Unis en République démocratique du Congo : « Nous avons dit à plusieurs reprises que nous respectons et réaffirmons le droit souverain de la RDC à défendre son intégrité territoriale et son peuple face aux menaces internes et externes. Nous pensons toutefois que la crise dans l’est du pays exige une solution politique et non militaire.La poursuite des combats ne fera qu’exacerber une grave crise humanitaire et entraînera de nouvelles pertes en vies humaines.Nous pensons que la meilleure voie vers la paix est que toutes les parties s’engagent pleinement à respecter les accords conclus dans le cadre des récents processus de médiation régionale. À cette fin, les États-Unis restent concentrés sur la désescalade de la violence dans l’est de la RDC et utiliseront tous les outils diplomatiques disponibles pour isoler et condamner ceux qui sapent la paix et la sécurité dans l’est de la RDC ».

Copy of SB - Note d'Alerte #38 by Infos Actualite.cd on Scribd