ggddd


Ce post viral, traduit du lingala, fait croire que le gouverneur militaire a été arrêté pour des soupçons de complicité avec le Rwanda et de collusion avec les rebelles du M23 pour déstabiliser la province qu'il administre. Méfiez-vous de cette information, elle n'est pas avérée.

Plusieurs internautes ont été rapidement trompés par cette fausse nouvelle dans les commentaires sur les réseaux sociaux.

La province a rejeté ces allégations par le biais de son porte-parole et de celui de l'armée, contactés par l'équipe de Sango ya Bomoko par téléphone. Le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko a tout simplement démenti cette nouvelle : "Je ne suis pas saisi de cette information. C'est une fausse information. Le gouverneur est libre et en plein travail".

Des recherches plus approfondies ont confirmé que le gouverneur Cirimwami s'est rendu dans le groupement Kamuronza, à Sake, le samedi 17 février, pour évaluer la situation sécuritaire dans cette partie du territoire de Masisi.

Cette information a également été diffusée sur la station RTNC du Nord-Kivu à Goma lors de son édition matinale du journal du dimanche 18 février.

Copy of SB - Note d'Alerte #39 by Infos Actualite.cd on Scribd