Covid-19 :  » le développement rapide du vaccin ne signifie nullement que c’est un poison »


 Les antivax continuent leur contre-campagne sur les réseaux sociaux. Le cas d’un internaute qui affirme dans un commentaire sur la page Facebook ACTUALITE.CD que « c’est du poison, car un vaccin n’a jamais été sur pied aussi rapidement comme l’a été celui du COVID-19. ». Pourtant, certains vaccins anti-Covid se sont déjà révélés efficaces et sans danger en phase 3 des essais cliniques.

Au 10 février 2022, cette publication du 29 janvier dernier a obtenu 216 réactions et 4 partages.

 

Les vaccins à ARNm ont subi de tests rigoureux avant leur approbation

D’après bbc.com, la technologie ARNm utilisée dans la fabrication des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna existe depuis plus de dix ans. Elle n’est pas nouvelle dans le domaine du développement des vaccins.

Les vaccins à ARNm approuvés, peut-on lire sur bbc.com, ont fait l’objet de tests rigoureux et d’essais cliniques qui démontrent leur sécurité et leur efficacité chez l’homme.

Ces essais de vaccins, dont plus de 90 000 personnes se sont portées volontaires, ont révélé que le vaccin Pfizer/BioNTech a réduit la maladie de 95% et Moderna de 94%, et ce, après la réception de la deuxième dose par les volontaires.

Les trois raisons du développement rapide de certains vaccins anti-Covid

Le même média en ligne révèle qu’il y a plusieurs raisons qui justifient le développement, les essais cliniques et l’approbation rapide de Pfizer/BioNTech et Moderna que les autres.
 
« Premièrement, la technologie de l’ARNm a été étudiée pour d’autres maladies virales (virus Zika, virus de la rage, virus respiratoire syncytial) au cours des dernières années. Les scientifiques ont pu appliquer cette technologie familière au virus du SRAS-CoV-2 immédiatement après sa découverte. Deuxièmement, le financement et les partenariats des gouvernements et des entreprises privées ont permis à de nombreuses phases d’essais cliniques de se dérouler en parallèle, plutôt qu’en série, ce qui est la conception typique des essais. Cela a considérablement accéléré le processus. ».

Et de poursuivre : « Troisièmement, la majeure partie du coût du développement des vaccins, qui prend également beaucoup de temps, consiste à augmenter la fabrication et la production commerciale, et à assurer le contrôle de la qualité. », peut-on lire sur bbc.com.

La même source ajoute que cela se produit, d’une manière générale, après la fin des essais d’efficacité de la phase 3.

Vu l’urgence de la pandémie de Covid-19, la fabrication et la production à l’échelle commerciale de ces vaccins ont débuté au même moment que les essais cliniques de sécurité sur l’homme. Ce qui veut dire qu’il y avait un stock important prêt à être distribué au public au cas où les vaccins se révèlent sûrs et efficaces.
 

Clarisse Mfuamba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code