More

    Faux, le vaccin ne réduit pas l’immunité naturelle

    Quelques heures seulement après la reprise des activités de vaccination contre le  Covid-19 dans la ville de Goma (Nord-Kivu), un internaute affirme que «  Le vaccin tue votre immunité naturelle ». Pourtant, c’est faux.

    «  Le vaccin tue votre immunité naturelle », a écrit David Tommy Lupemba, un journaliste basé à Goma mercredi 18 août à 13h05.

    Pourtant, selon le coordonnateur provincial du programme élargi de vaccination, PEV au Nord-Kivu, cette affirmation est fausse.

    Le vaccin augmente l’immunité

    Le Dr Stéphane Hans Bateyi affirme que le vaccin Astrazenecca augmente l’immunité jusqu’à 90% pour les personnes ayant respecté le calendrier vaccinal en recevant les deux doses. 

    «  Jusque là nous continuons à donner le vaccin (Astrazenecca) qui semble être sûr et efficace à un certain niveau de pourcentage. Il est efficace à la première dose au tour de 76% et quand vous recevez la deuxième dose, ça booste l’immunité pour avoir l’efficacité au tour de 80, 90%. Comme vous le savez au Nord-Kivu, à travers la résilience que nous avons eu même lors de la vaccination contre Ebola, il y a eu effectivement beaucoup de divergences. Nous sommes habitués à ce genre de divergence, mais sachez que le vaccin que nous donnons, c’est un vaccin, techniquement sûr et efficace, et jusque-là ça continue à être donné » avait rassuré le Dr Stéphane Hans Bateyi, lors d’un échange avec la presse, en juillet dernier. 

    Un de 256 membres du groupe WhatsApp « Soki Oyebi Goma bien », qui s’apprête à recevoir la deuxième dose de Astrazenecca appelle les habitants de Goma à se faire vacciner, car, dit-il, c’est un moyen efficace pour se protéger contre le nouveau Coronavirus. 

    « J’avais reçu la première dose du vaccin Astrazenecca. Je suis en parfaite santé, dans les heures qui suivent j’aurais ma seconde dose. Je leur demande (Ndlr : ceux qui doutent encore de l’efficacité du vaccin Astrazenecca) de se faire vacciner, car c’est la meilleure solution pour lutter contre Coronavirus, bien sûr, qu’il faille aussi respecter les exigences sanitaires telles que le port obligatoire de cache-nez dans les lieux publics, se laver les mains avec du savon ou utiliser les désinfectants… » a témoigné à Lokutamabe, Kennedy Mbuyi, ce mercredi 18 août 2021.  

    Du 5 mai au 10 juillet 2021, 6 775 personnes ont été vaccinées à la première dose de Astrazenecca au Nord-Kivu. 179 sont revenues pour prendre leur deuxième dose. 

    Jonathan Kombi

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    *

    code