More

    Les USA vendent à la RDC le vaccin Johnson & Johnson parce qu’ils veulent s’en débarrasser ? Aucune preuve

    Un internaute a affirmé en commentaire sur la page Facebook d’actualité.cd  que le “ vaccin Jonson est entre parenthèses aux USA. Et les congolais sans vérification ont veut vous vendre ça parce qu’ils veulent se débarrasser de ça”, lit-on dans son commentaire.

    L’article d’actualite.cd faisait allusion à des accords signés entre la RDC et les USA pour l’achat de 26.5 millions de doses de vaccin Johnson&Johnson.

    Le média français le Parisien affirme par contre que les USA ont déjà autorisé la reprise de ce vaccin. 

    Des experts de l’autorité de santé américaine se sont prononcés vendredi 23 avril en faveur de la reprise de la vaccination avec le sérum de Johnson&Johnson aux USA qui avait été suspendue le 13 avril.

    Interdiction d’utiliser le vaccin Johnson aux USA ? 

    Il y a eu une pause dans l’utilisation du vaccin mis au point par le laboratoire américain. Cette suspension avait été décidée afin d’enquêter sur plusieurs cas des femmes ayant développé des cas graves de caillots sanguins après leur injection.

    L’agence FDA et les CDC sont confiantes sur le fait que “ ce vaccin est sûr et efficace dans la prévention du covid-19 affirment les deux agences”. 

    Food and Drug Administration (FDA) est une agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux. Donc c’est une administration d’organisation américaine de sécurité des denrées alimentaires et des médicaments.

    Le CDC (Center for Disease Control) est une agence du gouvernement américain chargée de la prévention, de l’étude et du contrôle des maladies (centre épidémiologique).

    La FDA a entre autres, le mandat d’autoriser la commercialisation des médicaments sur le territoire des États-Unis.

    Que disent les spécialistes en RDC ? 

    En RDC Johnson & Jonson est parmi les vaccins choisis et attendus prochainement au pays, comme l’avait dit, à Lokuta Mabe, le chargé de communication du Programme Elargi de Vaccination (PEV)

    « Nous avons plaidé pour Pfizer, Johnson-Johnson, Sinovac, et même pour AstraZeneca parce qu’il y a plusieurs personnes qui ont reçu la première dose, elles devraient aussi recevoir leur deuxième dose », a ajouté le chargé de communication au PEV.

    Le vaccin J&J a déjà été administré à 7,98 millions de personnes aux USA

    Pour l’instant, les données disponibles suggèrent que les risques de Thrombose est très bas mais la FDA et les CDC resteront vigilants et continuent d’enquêter sur ce risque. Le vaccin J&J a déjà été administré à 7,98 millions de personnes aux USA, selon l’Agence France presse. 

    Le régulateur américain a en effet préconisé une suspension dans l’utilisation du vaccin Janssen de Johnson & Johnson contre le Covid-19, le temps d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes outre-Atlantique. Le laboratoire explique être « en train d’étudier ces cas avec les autorités européennes de santé ».

    Toutes ses données sont à retrouver ici

    En poursuivant l’enquête,nous sommes partis du site www.lefigaro.fr

    L’OMS recommande l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson dans tous les pays où circulent le variant du coronavirus le plus contagieux. 

    Ravanelly Ntumba, stagiaire IFASIC

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    *

    code